Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de LucileG(43)
  • : Lecture et écriture : deux activités complémentaires qui permettent l'évasion et l'expression. L'objectif de ce blog est de faire connaître et de partager nos informations.
  • Contact

Profil

  • Lucile Gauchers
  • Je me suis mise à l'écriture en Juillet 2008. Déjà parus aux éditions EDILIVRE : 
- À la lumière du pardon (2011)
- Destins - Au-delà des apparences (2012)
- Aimer à en perdre la raison (2015)
Ont suivi : En 2016 : Souffles de vies (éd. Abatos)  - La chanson de Karly (collectif LGO) - En 2017 : La dernière à rester et Piégé (auto-édition) - Déviances (éd. Abatos) - Tome 1 de l'album jeunesse : Les découvertes de Colin et de Coline (auto-édition). En mars 2018, le tome 2 : Les découvertes continuent avec Colin et Coline, et prochainement un petit recueil illustré de textes poétiques. Projets immédiats : terminer un roman commencé et les tomes 3 à 5 de l'album jeunesse. Autres projets  : deux romans (l'un en corrélation avec la Dernière à rester, l'autre une fiction historique en Haute-Loire, un troisième tiré d'une histoire). 
Grande lectrice de romans de société et de thrillers psychologiques, j'aime aussi la poésie et la musique.
  • Je me suis mise à l'écriture en Juillet 2008. Déjà parus aux éditions EDILIVRE : - À la lumière du pardon (2011) - Destins - Au-delà des apparences (2012) - Aimer à en perdre la raison (2015) Ont suivi : En 2016 : Souffles de vies (éd. Abatos) - La chanson de Karly (collectif LGO) - En 2017 : La dernière à rester et Piégé (auto-édition) - Déviances (éd. Abatos) - Tome 1 de l'album jeunesse : Les découvertes de Colin et de Coline (auto-édition). En mars 2018, le tome 2 : Les découvertes continuent avec Colin et Coline, et prochainement un petit recueil illustré de textes poétiques. Projets immédiats : terminer un roman commencé et les tomes 3 à 5 de l'album jeunesse. Autres projets : deux romans (l'un en corrélation avec la Dernière à rester, l'autre une fiction historique en Haute-Loire, un troisième tiré d'une histoire). Grande lectrice de romans de société et de thrillers psychologiques, j'aime aussi la poésie et la musique.

Recherche

Liens

3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 20:57

Ce roman intimiste se présente sous la forme d'une correspondance à sens unique, mais quelques éléments de réponse sont indiqués en rappel ou citation. Je n'ai pas créé de personnages (certains lieux et les prénoms/noms sont désignés par initiales ou lien), ni de situations fictives, sauf quelques-unes pour la cohérence.

Je suis partie de notes prises entre 1981 et 1985 (jusqu'à mon départ pour Avignon), et l'histoire d'amour développée m'a permis d'exprimer des pensées liées aux situations et d'utiliser quelques citations appropriées, connues ou non.

Je devrais écrire des scenarii : à force de lire et relire pour tout vérifier (chronologie, cohérence, orthographe etc.), j'avais vraiment l'impression de "dérouler un film". J'ai versé quelques larmes aussi, car pas mal de personnes (non nommées) sont DCD entre 1987 et 2011. Mon éditeur Edilivre m'avait proposé deux classements : roman psychologique ou roman de société. J'ai préféré psychologique, car c'est l'aspect que je mets le plus en évidence même si j'utilise des faits de société (du siècle dernier - années 80). Finalement, paru le 30 octobre 2015, mon ouvrage a été classé à "roman sentimental". Vous connaissez beaucoup de situations sans la présence de sentiments et d'émotions ?

Les lecteurs qui connaissent : "Destins - au-delà des apparences", verront une corrélation psychologique entre les deux romans. À croire que le personnage principal de "Destins..." me poursuit, comme un rôle peut "poursuivre" un acteur ou une actrice !

Mais ne dit-on pas que les auteurs puisent dans leur vécu, dans leur mémoire, dans leurs ressentis propres l'inspiration pour écrire une histoire ? Par association d'idées, nous utilisons des faits qui se rappellent à nous et qui s'adaptent à nos personnages.

Partager cet article

Repost0

commentaires