Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de LucileG(43)
  • : Lecture et écriture : deux activités complémentaires qui permettent l'évasion et l'expression. L'objectif de ce blog est de faire connaître et de partager nos informations.
  • Contact

Profil

  • Lucile Gauchers
  • Je me suis mise à l'écriture en Juillet 2008. Déjà parus aux éditions EDILIVRE : 
- À la lumière du pardon (2011)
- Destins - Au-delà des apparences (2012)
- Aimer à en perdre la raison (2015)
Ont suivi : En 2016 : Souffles de vies (éd. Abatos)  - La chanson de Karly (collectif LGO) - En 2017 : La dernière à rester et Piégé (auto-édition) - Déviances (éd. Abatos) - Tome 1 de l'album jeunesse : Les découvertes de Colin et de Coline (auto-édition). En mars 2018, le tome 2 : Les découvertes continuent avec Colin et Coline, et prochainement un petit recueil illustré de textes poétiques. Projets immédiats : terminer un roman commencé et les tomes 3 à 5 de l'album jeunesse. Autres projets  : deux romans (l'un en corrélation avec la Dernière à rester, l'autre une fiction historique en Haute-Loire, un troisième tiré d'une histoire). 
Grande lectrice de romans de société et de thrillers psychologiques, j'aime aussi la poésie et la musique.
  • Je me suis mise à l'écriture en Juillet 2008. Déjà parus aux éditions EDILIVRE : - À la lumière du pardon (2011) - Destins - Au-delà des apparences (2012) - Aimer à en perdre la raison (2015) Ont suivi : En 2016 : Souffles de vies (éd. Abatos) - La chanson de Karly (collectif LGO) - En 2017 : La dernière à rester et Piégé (auto-édition) - Déviances (éd. Abatos) - Tome 1 de l'album jeunesse : Les découvertes de Colin et de Coline (auto-édition). En mars 2018, le tome 2 : Les découvertes continuent avec Colin et Coline, et prochainement un petit recueil illustré de textes poétiques. Projets immédiats : terminer un roman commencé et les tomes 3 à 5 de l'album jeunesse. Autres projets : deux romans (l'un en corrélation avec la Dernière à rester, l'autre une fiction historique en Haute-Loire, un troisième tiré d'une histoire). Grande lectrice de romans de société et de thrillers psychologiques, j'aime aussi la poésie et la musique.

Recherche

Liens

25 mai 2018 5 25 /05 /mai /2018 12:56

J'écris, oui, des romans, des nouvelles, un peu de poésie, des ouvrages pour enfants ! Et je lis aussi beaucoup : des ouvrages d'auteur(e)s que je rencontre au gré des salons du livre auxquels je participe. Hélas, je ne peux pas acheter tout ce qui m'intéresse, donc une sélection est indispensable. J'apprécie particulièrement les romans de sociétés, les thrillers psychologiques et la psychologie générale.

 

Après avoir terminé le roman d'un autre genre, de Hervé Rigot-Muller "Des gens sans histoire" - ces gens qui s'en "créent" une, justement, en s'appropriant leur rôle de la pièce de théâtre dans laquelle ils sont censés "jouer" -, un roman qui m'a époustouflée par le contenu mais aussi par le style très particulier de l'auteur, j'ai entrepris la lecture du livre de Gilles Besson. Je recopie ci-après la quatrième de couverture :

"Dans la maison coquette d'un petit village de l'est lyonnais, le téléphone retentit. Antoine se réveille, il est deux heures du matin. Pourquoi a-t-il le sentiment que la sonnerie est différente des autres fois ? Il tarde à descendre. Le répondeur se met en marche. Lorsqu'il se décide enfin à écouter le message, il reconnaît la voix des mauvais jours de sa mère. Elle est en pleine dépression, une fois de plus, mais elle lui demande de venir vite. Elle doit lui faire des révélations. Parce qu'il s'est passé des choses graves, très graves , il y a bien longtemps, et lui seul saura quoi faire. Antoine sait qu'il doit y aller. La ferme de ses parents se situe à Rufia, au coeur de la Bresse. Il devra faire le tri entre démons et folies, foi et exorcisme, victimes et assassins. Il a toujours eu besoin de comprendre. Et ce jour fera date."

 

Voilà, je l'ai terminé, j'ai refermé le livre, et je suis encore sous le coup de l'émotion. Le déroulement de l'intrigue mêle des rappels en arrière et le présent, fait entrecroiser des destins, dénonce des comportements extrêmes, argumente sur les relations tendues ou harmonieuses d'êtres humains dans leur quotidien ou non, mais aussi évoque des généralités sur la condition humaine et filiale. Pourquoi certains enfants - devenus adultes - ont-ils cette "capacité à rompre" ou réduire leurs relations avec leurs parents ? Pourquoi dans la même fratrie, l'un d'eux - ici, Antoine -, est le fils qui répond toujours présent aux appels de sa mère ? Un mystère de la génétique ?

 

Un livre sérieux et en même temps empreint d'humour entre le couple formé par Antoine et son épouse Christelle. Une intrigue originale qui semble avoir été vécue. L'a-t-elle été ? Je ne sais pas s'il y a une part d'autobiographie, mais ce qui est certain, c'est que chaque auteur(e) met une partie de son vécu, de son ressenti, de ses convictions dans ses écrits. 

Une chute inattendue dont je ne parlerai pas pour vous la laisser découvrir. 

 

 

Partager cet article

Repost0
Published by Lucile Gauchers - dans Littérature