Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de LucileG(43)
  • : Lecture et écriture : deux activités complémentaires qui permettent l'évasion et l'expression. L'objectif de ce blog est de faire connaître et de partager nos informations.
  • Contact

Profil

  • Lucile Gauchers
  • Je me suis mise à l'écriture en Juillet 2008. Déjà parus aux éditions EDILIVRE : 
- À la lumière du pardon (2011)
- Destins - Au-delà des apparences (2012)
- Aimer à en perdre la raison (2015)
Ont suivi : En 2016 : Souffles de vies (éd. Abatos)  - La chanson de Karly (collectif LGO) - En 2017 : La dernière à rester et Piégé (auto-édition) - Déviances (éd. Abatos) - Tome 1 de l'album jeunesse : Les découvertes de Colin et de Coline (auto-édition). En mars 2018, le tome 2 : Les découvertes continuent avec Colin et Coline, et prochainement un petit recueil illustré de textes poétiques. Projets immédiats : terminer un roman commencé et les tomes 3 à 5 de l'album jeunesse. Autres projets  : deux romans (l'un en corrélation avec la Dernière à rester, l'autre une fiction historique en Haute-Loire, un troisième tiré d'une histoire). 
Grande lectrice de romans de société et de thrillers psychologiques, j'aime aussi la poésie et la musique.
  • Je me suis mise à l'écriture en Juillet 2008. Déjà parus aux éditions EDILIVRE : - À la lumière du pardon (2011) - Destins - Au-delà des apparences (2012) - Aimer à en perdre la raison (2015) Ont suivi : En 2016 : Souffles de vies (éd. Abatos) - La chanson de Karly (collectif LGO) - En 2017 : La dernière à rester et Piégé (auto-édition) - Déviances (éd. Abatos) - Tome 1 de l'album jeunesse : Les découvertes de Colin et de Coline (auto-édition). En mars 2018, le tome 2 : Les découvertes continuent avec Colin et Coline, et prochainement un petit recueil illustré de textes poétiques. Projets immédiats : terminer un roman commencé et les tomes 3 à 5 de l'album jeunesse. Autres projets : deux romans (l'un en corrélation avec la Dernière à rester, l'autre une fiction historique en Haute-Loire, un troisième tiré d'une histoire). Grande lectrice de romans de société et de thrillers psychologiques, j'aime aussi la poésie et la musique.

Recherche

Liens

29 octobre 2018 1 29 /10 /octobre /2018 20:33

J'ai participé au concours de poésie sur le thème de l'eau organisé par l'association ENLIVREZ-VOUS YENNE. Les prix ont été remis au cours du salon du livre qui s'est déroulé à la salle polyvalente de Yenne (Savoie) dimanche 28 octobre 2018 :

Un classement annoncé pour les dix premiers, que ce soit pour la poésie ou pour la nouvelle (thème libre pour cette dernière) : 

- Un seul gagnant au concours de nouvelles,

- Trois ex-aequo pour la première place au concours de poésie, avec le même nombre de points. Le jury, n'ayant pas pu les départager, les a déclarés vainqueurs tous les trois. Je suis lauréate avec le poème publié ci-après.

L'eau et ses multiples facettes

J'aime l'eau
Quand elle jaillit des sources
Nichées dans les rochers gris, 
Quand elle alimente les rus
Qui se jettent dans les ruisseaux.
J'imagine leur périple capricieux
Jusqu'aux rivières qui serpentent
Dans les vallées fécondes.

J'aime l'eau
Quand, avant de la voir,
Je l'entends dévaler les pentes
En cascade rugissante,
Ivre de liberté joyeuse.
Avec émerveillement
Je la découvre, ruban limpide
Bondissant sur les pierres polies.

J'aime l'eau
Quand elle s'abat en pluie
Fine et bienfaisante,
Telle une sève nourricière
Pour les arbres et les cultures, 
Quand elle arrose potagers, jardins
Et prairies en fleurs. Reconnaissante,
Dame Nature chante sa joie.

J'aime l'eau 
Qui recouvre la planète bleue,
Qu'elle soit lacs, mers et océans.
Une multitude d'êtres aquatiques
S'ébattent en gaie farandole 
Dans leur eau émeraude ou bleu azur.
D'inestimables trésors se dissimulent
Dans leurs profondeurs obscures.

J'aime l'eau
Quand elle court et ruisselle
Sur ma peau moite de sueur
Qui s'abandonne avec confiance
À ses caresses sensuelles.
Je goûte aux myriades de gouttelettes,
Véritables perles de rosée
Sur mon corps avide de douceur.

J'aime l'eau
Quand, après m'en être délectée,
Elle pénètre mon organisme assoiffé,
S'y faufile avec connaissance
Pour désaltérer chacune de mes cellules,
Me purifiant de multiples abus.
Avec elle, je sens la vie précieuse
Se régénérer et renaître en moi.

Je continuerai à aimer l'eau
Pas toujours une amie pourtant,
Quand elle se fait stagnante
Aux effluves nauséabonds, 
Quand elle se révolte,
Solidaire de la colère des cieux, 
Quand elle se déverse brutalement
Inondant tout sur son passage,
Exigeant en plus son lot de victimes.

J'aimerai toujours l'eau
Car elle est, avant tout, la vie !

 

Lucile Gauchers
Copyright 2018

NB. Effluves, dans ce sens précis, est au masculin, donc "nauséabonds".

Partager cet article

Repost0

commentaires