Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de LucileG(43)
  • : Lecture et écriture : deux activités complémentaires qui permettent l'évasion et l'expression. L'objectif de ce blog est de faire connaître et de partager nos informations.
  • Contact

Profil

  • Lucile Gauchers
  • Je me suis mise à l'écriture en Juillet 2008. Déjà parus aux éditions EDILIVRE : 
- À la lumière du pardon (2011)
- Destins - Au-delà des apparences (2012)
- Aimer à en perdre la raison (2015)
Ont suivi : En 2016 : Souffles de vies (éd. Abatos)  - La chanson de Karly (collectif LGO) - En 2017 : La dernière à rester et Piégé (auto-édition) - Déviances (éd. Abatos) - Tome 1 de l'album jeunesse : Les découvertes de Colin et de Coline (auto-édition). En mars 2018, le tome 2 : Les découvertes continuent avec Colin et Coline, et prochainement un petit recueil illustré de textes poétiques. Projets immédiats : terminer un roman commencé et les tomes 3 à 5 de l'album jeunesse. Autres projets  : deux romans (l'un en corrélation avec la Dernière à rester, l'autre une fiction historique en Haute-Loire, un troisième tiré d'une histoire). 
Grande lectrice de romans de société et de thrillers psychologiques, j'aime aussi la poésie et la musique.
  • Je me suis mise à l'écriture en Juillet 2008. Déjà parus aux éditions EDILIVRE : - À la lumière du pardon (2011) - Destins - Au-delà des apparences (2012) - Aimer à en perdre la raison (2015) Ont suivi : En 2016 : Souffles de vies (éd. Abatos) - La chanson de Karly (collectif LGO) - En 2017 : La dernière à rester et Piégé (auto-édition) - Déviances (éd. Abatos) - Tome 1 de l'album jeunesse : Les découvertes de Colin et de Coline (auto-édition). En mars 2018, le tome 2 : Les découvertes continuent avec Colin et Coline, et prochainement un petit recueil illustré de textes poétiques. Projets immédiats : terminer un roman commencé et les tomes 3 à 5 de l'album jeunesse. Autres projets : deux romans (l'un en corrélation avec la Dernière à rester, l'autre une fiction historique en Haute-Loire, un troisième tiré d'une histoire). Grande lectrice de romans de société et de thrillers psychologiques, j'aime aussi la poésie et la musique.

Recherche

Liens

18 décembre 2018 2 18 /12 /décembre /2018 17:36

Je vous l'avais promis ! Le tapuscrit est parti depuis une semaine chez l'éditeur. Je devrais recevoir par courriel l'avant-projet de la mise en page, à la fin de cette semaine ou début de semaine prochaine.

 

Je vous livre ci-après la préface rédigée par Albert DUCLOZ auteur prolifique de 19 ouvrages, essentiellement des romans du terroir avec intrigue. Allez voir son site en tapant son nom et prénom.

 

"La vie de famille n'apporte pas toujours les joies que l'on peut en espérer. Chacun s'efforce à y faire sa place, parfois sans même en être conscient, au détriment des autres, y compris de ceux qu'il aime et préfère, le plus souvent en l'ignorant.

Il en est de même de la beauté. Vécue comme un avantage, elle peut amener à en abuser, jusqu'à détester ceux et surtout celles que l'on estime plus belles. Miroir, mon beau miroir...

À partir d'un vécu au sens littéral du terme, l'auteure a exploré ce drame de famille et, pour mieux le connaître, l'a littéralement décortiqué. C'est bien connu, on voit mieux avec le coeur, et pour cela, il faut voir de l'intérieur. À coups précis d'un scalpel bien affûté, Lucile déchire les humeurs, les rancoeurs et les coeurs. De son héroïne ô combien féminine, je dirai "telle est prise qui croyait prendre" ; la fin ne justifie pas les moyens, surtout non maîtrisés ; cette dernière va en faire la cruelle expérience.

S'il ne s'agissait pas d'une histoire vraie, je dirai que ce roman est bien monté et surtout bien écrit. Les mots, les phrases, les paragraphes, les chapitres s'enchaînent, surgissent, relancent le lecteur jusqu'au jour espéré de sortir de ce tunnel familial.

Je connais un peu Lucile Gauchers, j'ai découvert et lu quelques uns de ses opus. Je suis persuadé du succès de celui-là : il entraîne le lecteur. On en débute la lecture et,  déjà, le mot "Fin" nous surprend.

Bonne lecture amis lecteurs, et lectrices. Merci à toi Lucile pour cette aventure humaine.

Albert."

 

Je l'ai recopié mot pour mot. La préface figurera au début du roman.

En quatrième de couverture, vous y trouverez une courte biographie et un extrait choisi du récit. Ils feront l'objet de mon prochain article.

 

Merci de votre attention.

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires