Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de LucileG(43)
  • : Lecture et écriture : deux activités complémentaires qui permettent l'évasion et l'expression. L'objectif de ce blog est de faire connaître et de partager nos informations.
  • Contact

Profil

  • Lucile Gauchers
  • Je me suis mise à l'écriture en Juillet 2008. Déjà parus aux éditions EDILIVRE : 
- À la lumière du pardon (2011)
- Destins - Au-delà des apparences (2012)
- Aimer à en perdre la raison (2015)
Ont suivi : En 2016 : Souffles de vies (éd. Abatos)  - La chanson de Karly (collectif LGO) - En 2017 : La dernière à rester et Piégé (auto-édition) - Déviances (éd. Abatos) - Tome 1 de l'album jeunesse : Les découvertes de Colin et de Coline (auto-édition). En mars 2018, le tome 2 : Les découvertes continuent avec Colin et Coline, et prochainement un petit recueil illustré de textes poétiques. Projets immédiats : terminer un roman commencé et les tomes 3 à 5 de l'album jeunesse. Autres projets  : deux romans (l'un en corrélation avec la Dernière à rester, l'autre une fiction historique en Haute-Loire, un troisième tiré d'une histoire). 
Grande lectrice de romans de société et de thrillers psychologiques, j'aime aussi la poésie et la musique.
  • Je me suis mise à l'écriture en Juillet 2008. Déjà parus aux éditions EDILIVRE : - À la lumière du pardon (2011) - Destins - Au-delà des apparences (2012) - Aimer à en perdre la raison (2015) Ont suivi : En 2016 : Souffles de vies (éd. Abatos) - La chanson de Karly (collectif LGO) - En 2017 : La dernière à rester et Piégé (auto-édition) - Déviances (éd. Abatos) - Tome 1 de l'album jeunesse : Les découvertes de Colin et de Coline (auto-édition). En mars 2018, le tome 2 : Les découvertes continuent avec Colin et Coline, et prochainement un petit recueil illustré de textes poétiques. Projets immédiats : terminer un roman commencé et les tomes 3 à 5 de l'album jeunesse. Autres projets : deux romans (l'un en corrélation avec la Dernière à rester, l'autre une fiction historique en Haute-Loire, un troisième tiré d'une histoire). Grande lectrice de romans de société et de thrillers psychologiques, j'aime aussi la poésie et la musique.

Recherche

Liens

18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 10:37

"Tant que l'âme, le corps et l'esprit sont en harmonie, rien ne peut nous affecter" (Docteur Edward Bach).

 

 

"Rien ne peut nous affecter" : vision idéalisée, semble-t-il au premier abord ! Le Docteur Edward Bach - médecin bactériologiste et immunologiste britannique du début du XXe siècle était convaincu que la santé - puisque c'est d'elle qu'il s'agit -, n'est pas la simple absence de maladie, mais le véritable état d'équilibre physique, psychique et mental.

 

Pour lui, derrière toute maladie (?) se cachent souvent des problèmes émotionnels ou mentaux. Il les a répertoriés en sept grandes familles :

 

1. - Peur et insécurité

2. - Doutes et incertitudes

3. - Manque d'intérêt pour le présent

4. - Solitude

5. - Hypersensibilité

6. - Découragement et désespoir

7. - Préoccupation excessive d'autrui

 

Un exemple : une étude américaine avait mis en évidence la fréquence du cancer du sein chez les femmes divorcées, maladie beaucoup moins déclarée chez les autres femmes. Quand on sait que le divorce - surtout subi -, engendre la peur et les incertitudes de l'avenir, la solitude jusqu'au découragement et le désespoir, pour peu que ces femmes soient hypersensiblisées, elles sont effectivement les victimes idéales pour tomber malades. Les hommes non plus ne sont pas à l'abri, car le taux de suicide est important chez eux dès lors qu'ils rencontrent des problèmes qui leur paraissent insurmontables. 

 

Le Docteur Bach est à l'origine de 38 élixirs floraux, les plantes sauvages et naturelles recelant des vertus médicinales connues depuis la nuit des temps.

 

Exemple de la Fleur de Bach n° 1 : L'aigremoine - agrimonia eupatoria -, dans la famille des rosacées, dénommée aussi : Eupatoire des anciens ou Herbe de St Guillaume, petites fleurs jaunes s'épanouissant sur de longues tiges, utilisées également en phytothérapie comme astringent doux.

 

Cet élixir soigne les états émotionnels tels que hypersensibilité et influence externe. Souvent, chez ces malades, les souffrances sont cachées derrière un masque jovial : "Derrière cette joie de surface se cache une profonde tristesse. Si je m'autorise à l'accepter, j'accède à des sentiments réels et je gagne en profondeur. Je n'ai plus besoin de faire le clown." Ce soin permettrait donc un changement positif en permettant de retrouver équilibre, calme, acceptation de soi et accès aux vrais sentiments.

 

Alors, continuons à découvrir les bienfaits des Fleurs de Bach toujours aussi prisées au XXIe siècle, si notre santé physique, psychique et mentale nous préoccupe. Ne dit-on pas qu'il vaut mieux prévenir que guérir ? Guérir, quand cela est possible.

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires