Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de LucileG(43)
  • : Lecture et écriture : deux activités complémentaires qui permettent l'évasion et l'expression. L'objectif de ce blog est de faire connaître et de partager nos informations.
  • Contact

Profil

  • Lucile Gauchers
  • Je me suis mise à l'écriture en Juillet 2008. Déjà parus aux éditions EDILIVRE : 
- À la lumière du pardon (2011)
- Destins - Au-delà des apparences (2012)
- Aimer à en perdre la raison (2015)
Ont suivi : En 2016 : Souffles de vies (éd. Abatos)  - La chanson de Karly (collectif LGO) - En 2017 : La dernière à rester et Piégé (auto-édition) - Déviances (éd. Abatos) - Tome 1 de l'album jeunesse : Les découvertes de Colin et de Coline (auto-édition). En mars 2018, le tome 2 : Les découvertes continuent avec Colin et Coline, et prochainement un petit recueil illustré de textes poétiques. Projets immédiats : terminer un roman commencé et les tomes 3 à 5 de l'album jeunesse. Autres projets  : deux romans (l'un en corrélation avec la Dernière à rester, l'autre une fiction historique en Haute-Loire, un troisième tiré d'une histoire). 
Grande lectrice de romans de société et de thrillers psychologiques, j'aime aussi la poésie et la musique.
  • Je me suis mise à l'écriture en Juillet 2008. Déjà parus aux éditions EDILIVRE : - À la lumière du pardon (2011) - Destins - Au-delà des apparences (2012) - Aimer à en perdre la raison (2015) Ont suivi : En 2016 : Souffles de vies (éd. Abatos) - La chanson de Karly (collectif LGO) - En 2017 : La dernière à rester et Piégé (auto-édition) - Déviances (éd. Abatos) - Tome 1 de l'album jeunesse : Les découvertes de Colin et de Coline (auto-édition). En mars 2018, le tome 2 : Les découvertes continuent avec Colin et Coline, et prochainement un petit recueil illustré de textes poétiques. Projets immédiats : terminer un roman commencé et les tomes 3 à 5 de l'album jeunesse. Autres projets : deux romans (l'un en corrélation avec la Dernière à rester, l'autre une fiction historique en Haute-Loire, un troisième tiré d'une histoire). Grande lectrice de romans de société et de thrillers psychologiques, j'aime aussi la poésie et la musique.

Recherche

Liens

29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 09:23

Voilà en plus lisible le poème que le tableau d'Odile Daventure, de l'école lyonnaise de peinture, m'a inspirée, sur le thème 'Infinis paysages". Pas facile non plus d'allier thème et peinture proposés !

Encore un excellent exercice pour progresser et s'améliorer !

 

J'ai volontairement choisi de composer un poème dûment structuré, bien que nous pouvions également écrire en vers libres.

 

Il s'agit donc d'un décasyllabe en sept quatrains et en rimes croisées. J'ai essayé d'y faire passer toute l'émotion que j'ai ressentie en observant la peinture d'Odile.

 

J'espère que vous l'apprécierez.

 

 

Tableau : Cabanon d'Odile Daventure

 

Poème de Lucile Gauchers

 

Au détour du chemin, un dôme de toile,

Planté ici et là, au bord de l'eau ...

Entends-tu ce bruit ? Le vent dans la toile,

Accompagné par le chant des oiseaux ?

 

Mon cabanon, sous le beau ciel d'azur,

Cube enraciné sur le chaud rivage,

Un refuge solitaire, dans la nature,

Invitation pour un ultime voyage ...

 

Qu'es-tu pour moi, mon joli cabanon,

Espace restreint ou lieu de liberté ?

Havre de paix ou bien sombre prison ?

Source d'angoisse ou de grande sérénité ?

 

Je suis prisonnière de l'indifférence,

Immense solitude, et vile étroitesse.

Abandonnée dans le profond silence,

Je m'assoupis, plongée dans la tristesse.

 

Puis, réveillée par une subite clameur,

J'émerge enfin de mon infini rêve,

Où, évincée par la paix, ô douleur !

Tu me libères et tu m'accordes une trêve.

 

Sous le magnifique soleil de l'amour,

S'envolent pour toujours, vieux démons et haine.

Place alors à la joie et à l'humour ...

Que cette nouvelle quiétude ne soit pas vaine !

 

Corps alanguis, regards émerveillés

Ont trouvé refuge en ce lieu céleste,

Où faits et gestes ne seront plus épiés,

En faisant disparaître ce trouble funeste.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Eve 02/08/2011 09:13


Tu n'as pas à avoir honte ; il faut bien commencer ...
Et on s'améliore certainement au fil du temps.
Beaudelaire je ne sais pas, mais Edilivre c'est pas mieux !Depuis un an, pas un signe de vie.
Continue.
Bizzz
Eve


LucileG 02/08/2011 18:55



Merci Evelyne. Tes encouragements me font chaud au coeur ! Bisous. Lucie



Eve 29/07/2011 18:57


Je ne te savais pas poète ...et j'admire !
Bravo, bel exercice.


LucileG 01/08/2011 20:49



Merci Evelyne. Je pensais t'en avoir parlé. Si tu lis ma nouvelle "Un voyage mouvementé" (concours des éditions Jacques Flament), tu pourras me donner ton avis ? Plus j'avance dans l'écriture et
plus je suis déçue par les éditions Baudelaire. Je suis en train de reprendre mon premier roman (fautes typographiques, quelques erreurs de concordance des temps etc... j'en ai presque honte.
Cela n'enlève rien à l'histoire de Philippe. Il y a des passages bons, mais maintenant, je remarque mes erreurs. C'était le premier : un galop d'essai en sorte ! Bisous