Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de LucileG(43)
  • : Lecture et écriture : deux activités complémentaires qui permettent l'évasion et l'expression. L'objectif de ce blog est de faire connaître et de partager nos informations.
  • Contact

Profil

  • Lucile Gauchers
  • Je me suis mise à l'écriture en Juillet 2008. Déjà parus aux éditions EDILIVRE : 
- À la lumière du pardon (2011)
- Destins - Au-delà des apparences (2012)
- Aimer à en perdre la raison (2015)
Ont suivi : En 2016 : Souffles de vies (éd. Abatos)  - La chanson de Karly (collectif LGO) - En 2017 : La dernière à rester et Piégé (auto-édition) - Déviances (éd. Abatos) - Tome 1 de l'album jeunesse : Les découvertes de Colin et de Coline (auto-édition). En mars 2018, le tome 2 : Les découvertes continuent avec Colin et Coline, et prochainement un petit recueil illustré de textes poétiques. Projets immédiats : terminer un roman commencé et les tomes 3 à 5 de l'album jeunesse. Autres projets  : deux romans (l'un en corrélation avec la Dernière à rester, l'autre une fiction historique en Haute-Loire, un troisième tiré d'une histoire). 
Grande lectrice de romans de société et de thrillers psychologiques, j'aime aussi la poésie et la musique.
  • Je me suis mise à l'écriture en Juillet 2008. Déjà parus aux éditions EDILIVRE : - À la lumière du pardon (2011) - Destins - Au-delà des apparences (2012) - Aimer à en perdre la raison (2015) Ont suivi : En 2016 : Souffles de vies (éd. Abatos) - La chanson de Karly (collectif LGO) - En 2017 : La dernière à rester et Piégé (auto-édition) - Déviances (éd. Abatos) - Tome 1 de l'album jeunesse : Les découvertes de Colin et de Coline (auto-édition). En mars 2018, le tome 2 : Les découvertes continuent avec Colin et Coline, et prochainement un petit recueil illustré de textes poétiques. Projets immédiats : terminer un roman commencé et les tomes 3 à 5 de l'album jeunesse. Autres projets : deux romans (l'un en corrélation avec la Dernière à rester, l'autre une fiction historique en Haute-Loire, un troisième tiré d'une histoire). Grande lectrice de romans de société et de thrillers psychologiques, j'aime aussi la poésie et la musique.

Recherche

Liens

29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 09:23

Voilà en plus lisible le poème que le tableau d'Odile Daventure, de l'école lyonnaise de peinture, m'a inspirée, sur le thème 'Infinis paysages". Pas facile non plus d'allier thème et peinture proposés !

Encore un excellent exercice pour progresser et s'améliorer !

 

J'ai volontairement choisi de composer un poème dûment structuré, bien que nous pouvions également écrire en vers libres.

 

Il s'agit donc d'un décasyllabe en sept quatrains et en rimes croisées. J'ai essayé d'y faire passer toute l'émotion que j'ai ressentie en observant la peinture d'Odile.

 

J'espère que vous l'apprécierez.

 

 

Tableau : Cabanon d'Odile Daventure

 

Poème de Lucile Gauchers

 

Au détour du chemin, un dôme de toile,

Planté ici et là, au bord de l'eau ...

Entends-tu ce bruit ? Le vent dans la toile,

Accompagné par le chant des oiseaux ?

 

Mon cabanon, sous le beau ciel d'azur,

Cube enraciné sur le chaud rivage,

Un refuge solitaire, dans la nature,

Invitation pour un ultime voyage ...

 

Qu'es-tu pour moi, mon joli cabanon,

Espace restreint ou lieu de liberté ?

Havre de paix ou bien sombre prison ?

Source d'angoisse ou de grande sérénité ?

 

Je suis prisonnière de l'indifférence,

Immense solitude, et vile étroitesse.

Abandonnée dans le profond silence,

Je m'assoupis, plongée dans la tristesse.

 

Puis, réveillée par une subite clameur,

J'émerge enfin de mon infini rêve,

Où, évincée par la paix, ô douleur !

Tu me libères et tu m'accordes une trêve.

 

Sous le magnifique soleil de l'amour,

S'envolent pour toujours, vieux démons et haine.

Place alors à la joie et à l'humour ...

Que cette nouvelle quiétude ne soit pas vaine !

 

Corps alanguis, regards émerveillés

Ont trouvé refuge en ce lieu céleste,

Où faits et gestes ne seront plus épiés,

En faisant disparaître ce trouble funeste.

 

Partager cet article

Repost0
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 19:50

Je reviens sur la manifestation "Le Printemps des poètes 2011" afin d'apporter un complément d'information. Notre président de l'UERA, monsieur Michel Loude, a participé très activement à l'organisation de l'exposition au Fort de Vaise, avec Alain Larchier. Dans mon précédent article, j'avais omis de le citer. Je répare donc cet oubli, bien involontaire de ma part.

 

Monsieur Loude, très impliqué dans le fonctionnement de l'Union des écrivains de Rhône-Alpes présentera, les 18 et 19 juin 2011, à Grézieu la Varenne, commune dans laquelle il réside, les tableaux et les poèmes associés qui feront l'objet d'une nouvelle exposition. Ne s'arrêtant pas là, il a aussi prévu de nous faire participer dans les Pays de Mornant (69) à une importante manifestation culturelle qui se déroulera pendant trois semaines. Nos poèmes et les tableaux les ayant inspirés, seront également présentés aux visiteurs. J'invite les amateurs d'art pictural et de poésie à venir nombreux à cette exposition.

 

Enfin, monsieur Loude fait mettre à la disposition des adhérents de l'UERA une salle et des tables pour leur permettre de présenter et de dédicacer leurs ouvrages, lors de ces manifestations. Qu'il en soit vivement remercié.

Partager cet article

Repost0
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 12:50

P4080167.jpg

Membre de l'UERA - Union des écrivains de Rhône-Alpes -, j'ai participé à l'exposition du Fort de Vaise en Avril 2011, dont toute l'organisation revient à Alain Larchier.

 

Je suis romancière depuis juillet 2008 - autant dire une débutante -, en me spécialisant dans les romans intimistes, dans lesquels je décris les pensées et les ressentis de personnages issus de mon imagination et confrontés à des situations très personnelles. Je ne plante aucun décor dans mes romans, la nature humaine étant partout la même.

 

Je suis aussi un peu poète, et c'est avec un immence plaisir que j'ai composé un décasyllable en sept quatrains, aux rimes croisées, pour illustrer la peinture d'Odile Daventure Cabanon. Cette année, le thème portait sur d'infinis paysages. Il a fallu concilier thème et tableau pour trouver l'inspiration. Finalement, "mon paysage" est davantage intérieur et l'infinité, virtuelle. Vous trouverez mon poème en photo sur cette page, accompagné du tableau. J'ai essayé de faire passer des sentiments et beaucoup d'émotion dans ces quelques vers, et j'espère que vous les ressentirez ! Ce sera ma plus belle récompense ... P4080166.jpg Odile Daventure est lyonnaise. Elle exposera à l'Espace Confluence-Polycarpe sis 25 rue René Leynaud 69001 Lyon (entrée passage Mermet), du 9 juin au 2 juillet 2011. Vernissage le jeudi 9 juin à 18 h 30, puis exposition lors des permanences, les jeudi, vendredi et samedi, de 15 h à 18 h.


Partager cet article

Repost0